La nuit, tous les vieux sont gris

Ouvrage de Jérôme Pellissier sur la vieillesse...

JÉRÔME PELLISSIER

La nuit, tous Les vieux sont gris

La société contre La vieillesse

La nuit, tous les vieux sont gris. C'est dire bien entendu qu'ils ne le sont pas, que c'est notre regard qui nous les fait voir identiques. Tous seniors puis tous séniles. Tous gais retraités puis tous réactionnaires, passifs, radins et radoteurs. Marqués par la dépendance, les troubles du comportement, les détériorations et déficits en tous genres. Et par l'« Alzheimer », cette maladie étrange dont on maîtrise mal le diagnostic et dont on ne connait pas les causes.

La nuit, tous les vieux sont gris. C'est dire qu'ils le deviennent, dans une société âgiste et inadaptée qui les conduit de plus en plus souvent à perdre la mémoire, la raison et le goût de vivre.

Les vieux nous parlent. Ils nous apprennent qu'il est possible, moyennant certains aménagements, de bien vieillir. Dans son corps et surtout dans son esprit.

Mais ils nous apprennent aussi que bien vieillir n'est socialement accessible qu'à une minorité d'entre eux... et d'entre nous.

Et si nos vieux nous posaient simplement la question : les voulons-nous vraiment vivants ?

Jérôme Pellissier a trente-deux ans. Il travaille dans le milieu associatif. Il a publié en 2002 le roman Les Insensés (éditions Joëlle Losfeld).

 

PubliƩ le 22/03/2006