Rencontres intergnération autour de la psychomotricité entre personnes âgées et élèves de primaire

La maison de retraite Péan (Paris 13ème) organise des rencontres entre les résidents et les enfants de l'école primaire. Cécile Dupuy, psychomotricienne de la maison de retraite, présente ces rencontres et son travail.

Neuf rencontres entre enfants et personnes âgées

La classe se compose de 18 enfants dont 6 enfants en Ce1 et 12 en Ce2. Les enfants sont 18 et partagés en 3 groupes. Chaque groupe de 6 enfants participe 2 fois de suite à chaque atelier.
Cette école est située 10 min à pied de notre maison de retraite.

 

Dans notre projet, 9 rencontres sont proposées :

 - la 1ère a fait l’objet d’une visite des enfants dans notre établissement, d’une part pour visiter les lieux et se familiariser avec ceux- ci, d’autre part pour rencontrer les résidents et le personnel et comprendre qui fait quoi dans une maison de retraite.

- la 2ème rencontre a eu lieu à l’école, cette fois, ce sont les résidents accompagnés des « animateurs » (membres du personnel) de ce projet qui ont visité l’école.

Les 6 autres rencontres ont eu lieu dans la maison de retraite autour de trois ateliers proposés :

+         Atelier arts plastiques animé par une aide soignante aidée par une auxiliaire de vie

+         Atelier histoire de vie animé par la psychologue

+         Atelier expression corporelle animé par moi- même aidé d’une aide soignante

 - la dernière rencontre aura lieu à l’école, il y aura une exposition des différents travaux réalisés tous ensemble (atelier art plastiques) et création d’un journal retraçant les moments forts de nos rencontres (journal écrit par les enfants et résidents), les enfants feront un spectacle avec chants et poésies.

 

Ateliers d'expression corporelle

Dans mon atelier, il y a toujours 6 enfants et 6 résidents.

Ces séances d’expression corporelle permettent aux enfants et aux personnes âgées de vivre une rencontre où le corps est au cœur de la relation et de vivre une expérience sur le plan corporel.

Les exercices proposés permettent de travailler différents aspects sur le plan psychomoteur : le dialogue tonico- émotionnel/ le dialogue corporel, le déplacement dans cadre espace/temps, le schéma corporel, l’orientation spatio- temporelle, la régulation tonique, le rythme, la coordination gestuelle, la prise de conscience de son corps, de ses limites, de son volume, la prise de conscience de la distance inter- personnelle.

Chaque groupe d’enfants et de résidents participe donc 2 fois de suite à mon atelier. Pour ces deux séances, j’ai prévu une progression dans les exercices et par le biais de ces exercices un rapprochement de la distance inter- personnelle.

 

Voici le contenu de la 1ère séance 

  • Assis en cercle, chacun se présente. Cette présentation permet à chacun d’être reconnu en tant que personne active, d’avoir une identité propre intégrée au groupe et de développer son sentiment d’appartenance à celui- ci. Je présente ensuite ce que nous allons faire tous ensemble et les objectifs.
  • En position assise : mobilisation active des différentes parties du corps (de la tête aux pieds) sur consignes données au fur et à mesure.
  • Introduction du médiateur ballon : faire passer le ballon à son voisin de droite, puis faire circuler le ballon sur sa gauche. Faire passer le ballon d’un côté et au « TOP », changer de sens. Les personnes restent en position assise pour ces exercices.
  • Passage à la position debout : l’ensemble des personnes (enfants et résidents) seront invités à se déplacer (en marchant) et en investissant tout l’espace. Ensuite, introduction de deux ballons de Baudruche. Tout en se déplaçant dans l’espace, ils devront tout faire pour que le ballon de Baudruche ne tombe pas, mêmes consignes avec un autre médiateur : un foulard.
  • Verbalisation et expression du ressenti corporel, des émotions, du vécu de cette séance, la parole reste libre et ce moment est un temps d’échanges et de partages des différents vécus.

 

Voici le contenu de la 2ème séance 

  • Présentation à nouveau de chacun et présentation de cette 2ème séance
  • Après installation des chaises face à face, formation des duos (un résident avec un enfant), chaque membre d’un duo se présente mutuellement, je leur laisse le temps de faire connaissance un peu plus amplement. Prise de conscience des différents appuis du corps sur sa chaise. Ce temps permet de se préparer, de développer une réceptivité psycho- corporelle à tout ce qui va suivre par la suite.
  • Introduction du petit matériel tel que bâton puis le ballon. Chaque membre du duo devra tenir chaque bout du bâton. Les duos devront se mouvoir sur une musique en s’adaptant au rythme de la musique) assis sur la chaise dans un premier temps puis dans un deuxième temps, ils pourront se déplacer en investissant l’espace (en faisant en sorte de ne pas faire tomber le bâton. Puis l même chose mais en utilisant cette fois le ballon comme médiateur, ce médiateur permet un raccourcissement de la distance interpersonnelle.
  • Déplacement des duos dans l’espace en musique sans objet, à l’arrêt de la musique, l’un des membres du duo (désigné d’avance par moi- même) devra se positionner en statut, l’autre membre du duo devra imiter cette statut. Même chose en y ajoutant un élément de plus : une position et l’expression d’une émotion  (joie, tristesse, colère, surprise…).
  • Retour en position assise. Retour au calme, concentration sur son ressenti corporel en individuel puis place à la reprise.
  • Temps de verbalisation du vécu psycho- corporel lors de la séance, la parole reste libre là aussi.

 

 

 

Publié le 02/05/2006